6 avis
Et nous ne vieillirons jamais
Jennie Melamed
Rayon : Livre, Littérature, Romans.
Date de sortie : 02/03/18
Et nous ne vieillirons jamais Sur une île américaine, des familles vivent depuis plusieurs générations en totale autarcie et dans la croyance que le monde a plongé dans le chaos. Elles suivent le culte strict érigé par leurs pères fondateurs et mènent une vie simple, rythmée par les rites de leur foi. Dans cet environnement rigoureux, un groupe de très jeunes filles s'approchent de « l'été de la fructification », la cérémonie qui fera d'elles des femmes. L'une d'elles va se révolter, entraînant ses amies dans sa lutte désespérée, confrontant sa communauté à ses mensonges et à ses lourds péchés. « Un premier roman bourré de talent et de suspense. » The Guardian « Un premier roman puissant et ensorcelant. » Publishers Weekly
JE DONNE MON AVISENVIE D'ACHETER ?
manonlpn
Membre depuis le :
08/06/2018
3 avis déposé(s)
Captivant

.

Sombre
"Et nous ne vieillirons jamais" nous emmène sur une île, loin de tout chaos possible, où les habitants vivent selon les règles du Livre, dictées par les ancêtres. Tandis que les hommes travaillent, les femmes doivent garder la maison et obéir à leurs maris. Dans cette société patriarcale, le roman donne la parole à 4 jeunes filles : Amanda, Vanessa, Caitlin et Janey. Face à leur destin inévitable, certaines rêvent d'une autre île où tout serait différent et se rebellent. Le récit nous questionne ainsi sur leur situation, sur cette société et ses idées. Le changement de points de vue à travers ces 4 adolescentes rend le livre beaucoup plus dynamique et facile à lire.
Cet avis vous a été utile ?
Publié le vendredi 3 août 2018
nicky
Membre depuis le :
30/05/2018
7 avis déposé(s)
Sombre

.

Intéressant

.

Original
Une histoire classique au départ : sur une île américaine, une communauté - réfugiée après un grand fléau - vit en autarcie en suivant les règles très strictes édictées par les ancêtres. On suit l'histoire de 4 jeunes filles au cours d'une année où l'une d'elles se rebellera contre le sort réservé aux filles et entraînera les autres dans une tentative de se libérer et de remettre en question leur communauté. L'île est loin d'être paradisiaque à tous points de vue et dans une atmosphère de plus en plus glaçante le lecteur va être confronté à une réalité abjecte et immonde. Tout le récit, par petites touches, tend peu à peu vers une horreur lancinante. On ne sort pas intact de cette lecture dans laquelle se pose la question de savoir jusqu'à quel point une société est capable de l'impensable.
Cet avis vous a été utile ?
Publié le mardi 31 juillet 2018
Jessica
Membre depuis le :
20/06/2018
4 avis déposé(s)
Captivant

.

Sombre

.

Bouleversant
"Et nous ne vieillierons jamais " est un très bon roman à 4 voix . Une seule et même réalité pour ces jeunes filles , femmes , piégée dans un monde où seul compte la voix des hommes , d un livre , d un code de conduite ou leurs places ne peux être décidé que par un père ou un mari . Jusqu au jour ou la voix de la rébellion et de la vérité se fait de plus en plus forte ...
Cet avis vous a été utile ?
Publié le lundi 30 juillet 2018
Manufred
Membre depuis le :
22/06/2018
2 avis déposé(s)
Captivant
Vanessa, Janey, Caitlin et Amanda vivent sur une petite île, dernier endroit de paix alors que le monde entier a brûlé. Leur société est dirigée par les hommes et pour contrôler les naissances, les couples n’ont droit qu’à deux enfants. Mais mettre deux enfants au monde en bonne santé est de plus en plus rare. Les filles savent qu’une fois pubère, elles devront se marier et passer sous l’autorité de leur mari..... Roman dystopique, il se lit comme du Young Adult. mais pour adulte. Tres bien construit. Les 4 filles sont vraiment attachantes. Auteur sans concession. Nombreux sujets. Parfois choquant. A lire incontestablement !
Cet avis vous a été utile ?
Publié le samedi 28 juillet 2018
Veronick
Membre depuis le :
05/06/2018
9 avis déposé(s)
Captivant
Sur une île américaine vivent en autarcie plusieurs familles persuadées que le monde est chaos. Une société patriarcale ou les filles une fois puberes vivent sous l'autorité de leur mari. Certaines sont soumises d'autres se révoltent. Ce roman dystopique , (un monde détruit, quelques survivants, une société en défaveur des femmes qui doivent perdurer l'espèce Très bien construit construit et très prenant l'auteur est sans concession avec ses personnages et très réaliste quant à la cruauté de la vie. En jouant sur le côté psychologique l'auteur aborde de nombreuses questions et nous pousse à réfléchir. Coup de coeur
Cet avis vous a été utile ?
Publié le vendredi 20 juillet 2018
Alma
Membre depuis le :
28/06/2018
4 avis déposé(s)
Intéressant

.

Sombre

.

Trop long
Une île dont on ne connaît ni le nom ni l'emplacement exact (vraisemblablement au large des côtes des Etats Unis …) , un île qui vit en autarcie, coupée du monde extérieur « les terres perdues », selon des rites hérités du temps des patriarches fondateurs de cette communauté « divins hommes du temps jadis » qui veillent désormais sur les mortels . La « tradition » est le terme qui régit son quotidien, elle est gravée dans « Notre Livre », le seul ouvrage jamais écrit sur l'île, le seul ouvrage qui y est toléré . On s'y réfère sans cesse, en particulier pour justifier l'immobilisme et couper court à toute envie de changement. Il ne fait pas bon y naître fille.....D'abord entièrement soumise aux désirs de son père pendant l'enfance, aux désirs des hommes de la communauté à partir de sa puberté, enfin épouse docile d'un mari omnipotent, toujours enfermée dans un statut d'être inférieur indigne de recevoir toute éducation autre que religieuse. Un jour pourtant, un groupe de filles ose contester l'ordre établi de cette société sclérosée, décide de s'isoler dans un coin isolé de l'île, de créer une sorte de phalanstère féminin pour échapper au destin qui les attend. « Et nous ne vieillirons jamais » , tel est leur rêve . On devine que leur volonté de sécession sera mal accueillie et sévèrement réprimée..... Un ouvrage qui concentre dans un île : lieu clos et isolé, toutes les discriminations que peuvent subir les femmes . Un ouvrage dense, riche, aux personnages attachants mais, à mon sens, trop long, notamment dans les dialogues qui auraient gagné à être plus resserrés . Un roman dystopique poignant,parfois cauchemardesque,présentant souvent des scènes d'une cruauté presque insoutenable. sorte de longue parabole sur le sort réservé aux femmes dans certaines régions du monde. Plaidoyer en faveur de leur dignité, de leur droit à l'éducation et violent réquisitoire sur le poids de la tradition et de la toute puissance accordée aux êtres de sexe masculin . Si cette parabole m'a semblé un peu bavarde, elle a cependant le mérite de confronter une société à ses mensonges et à ses fautes .
Cet avis vous a été utile ?
Publié le mercredi 18 juillet 2018
Ces avis sont également en ligne sur www.culture.leclerc.