3 avis
Les nouvelles aventures du fakir au pays d'Ikea
Romain Puértolas
Rayon : Livre, Littérature, Romans.
Date de sortie : 02/05/18
Les 3 règles d'or du Fakir Tu n'usurperas pas Le nom de ta vache [sacrée] Tu ne voleras pas En low cost Tu ne convoiteras pas L'armoire ikea de ton voisin
JE DONNE MON AVISENVIE D'ACHETER ?
tstark
Membre depuis le :
28/05/2018
4 avis déposé(s)
Amusant

.

Drôle

.

Original
C'est un bon livre ou l'on suit le fakir dans ses aventures, j'ai bien aimé quand il se retrouve avec monsieur IKEA, quelques boutades sur des nom ex: Améli-nos-tombes... Le livre se lis très bien.
Cet avis vous a été utile ?
Publié le lundi 4 juin 2018
Elisa
Membre depuis le :
25/05/2018
5 avis déposé(s)
Amusant

.

Drôle

.

Banal
Je n’avais pas lu le premier volet des aventures d’ Aja : « L’Extraordinaire voyage du fakir qui était resté dans une armoire Ikea ». J’avais remarqué ce titre d’abord en grand format puis en poche, mais je ne m’y étais pas arrêtée. Le roman a apparemment eu du succès. Une adaptation cinématographique sortira fin mai. Donc, je découvre la suite.Voici l’histoire rocambolesque d’un fakir converti au métier d’écrivain qui constate que non seulement il s’est embourgeoisé mais qu’en plus il n’a plus d’inspiration. Alors? Que se passe-t-il? Et bien , il repart pour de nouvelles aventures à la recherche de sa quête ( de sens, de soi) : un lit à clous Ikea. Au milieu de tout ça comme dans n’importe quel roman initiatique, des personnages « à message », d’autres plus fantaisistes pour le plaisir de l’incongruité. Une mention spéciale pour l’ignoble maître fakir Baba Orhom qui est d’un sadisme délectable. Je me l’imaginais à la manière d’un Amonbofis ou d’un Rastapopoulos. J’ai d’ailleurs largement préféré les chapitres consacrés à la formation de fakir d’Aja dans une Inde volontairement fantaisiste que ses aventures suédoises. L’idée générale défendue est fort louable: quand on bénéficie d’une vie confortable, n’oublions pas ceux qui souffrent, ne les abandonnons pas, surtout si l’on a connu ces mêmes souffrances. C’est mignon et gentil. Mais…. je suis restée sur ma faim. Bref, c’est un livre rapide et facile à lire, finalement assez plaisant pour passer l’après midi au soleil à bouquiner. Mais ces nouvelles aventures qui me font penser à un Candide très écrémé, à la sauce Ikea au curry avec une pointe de Coelho, saupoudré de Goscinny sont à la fois, un peu lourdes à digérer et finalement vite passées en bouche. Je me contenterai donc que de la deuxième partie. Mais cela n’est que mon point de vue.
Cet avis vous a été utile ?
Publié le samedi 26 mai 2018
Mokrab
Membre depuis le :
25/05/2018
1 avis déposé(s)
Passionnant

.

Captivant

.

Original
hggsuper
Cet avis vous a été utile ?
Publié le vendredi 25 mai 2018
Ces avis sont également en ligne sur www.culture.leclerc.