2 avis
Le lièvre d'Amérique
Mireille Gagné
Rayon : Livre - Littérature : Littérature française.
Date de sortie : 20/08/20
L'organisme de Diane tente de s'adapter doucement. Elle dort moins, devient plus forte et développe une endurance impressionnante. L'employée modèle qu'elle était peut encore plus se surpasser au travail. Or des effets insoupçonnés de l'intervention qu'elle vient de subir l'affolent. L'espace dans sa tête se resserre, elle sent du métal à la place de ses os. Tout est plus vif - sa vision, son odorat, sa respiration. Comble de la panique, ses cheveux et ses poils deviennent complètement roux en l'espace d'une nuit. Et puis les mâles commencent à la suivre. Quinze ans plus tôt, Diane connaît un été marquant de son adolescence à l'Isle-aux-Grues, ces jours de grosse mer où Eugène bravait les dangers, la fascination de son ami pour les espèces en voie d'extinction et - comment s'en remettre - le soir de l'incendie. Ce roman, une fable animalière néolibérale, s'adresse à celles et ceux qui se sont égarés.
JE DONNE MON AVISENVIE D'ACHETER ?
therosygirl
Membre depuis le :
08/07/2019
3 avis déposé(s)
Sombre

.

Surprenant

.

Original
Nous découvrons dans cette fable , Diane employée workaholic qui vient de subir une opération transgénique expérimentale permettant d'accroitre encore plus ses capacités.
Le livre s'articule alternativement sur : - des retours sur son adolescence où une rencontre avec un jeune citadin nouvellement arrivé va chambouler sa vie morne sur une île âpre,
- sur son présent étrange et ses transformations physiologiques,
- et sur des informations concernant le lièvre et sa vie.
Mais l'opération a des effets secondaires et le comportement de Diane prend un tour étrange, éloigné de ce que l'on attendait...
On voulait d'elle qu'elle devienne servile, performante jusqu'à plus soif, automate sans âme, esclave d'une économie déshumanisée. Mais on ne joue pas avec Dame Nature et ses gènes...Elle restera toujours la plus forte et Diane en est l'exemple de par son choix ...Qu'il faudra découvrir dans les dernières pages de cette fable moderne que vous pouvez lire d'une seule traite : juste 160 pages d'une écriture simple mais incisive sans compromis !!
Cet avis vous a été utile ?
Publié le samedi 9 janvier 2021
Ce titre a été testé pendant un mois maximum.
chaton77
Membre depuis le :
25/12/2019
3 avis déposé(s)
Étonnant

.

Intéressant

.

Captivant
Dans un futur tout proche, et pas bien différent de notre monde, Diane se réveille d'une opération d'un genre nouveau, à son domicile, où elle doit rester au repos le plus complet pendant une semaine. Mais les changements survenus dans son corps et son comportement sont-ils ceux qu'elle avait anticipés ?
Voici un petit roman, par la taille, mais dont la puissance vaut bien des grands : un peu compliqué à expliquer, son déroulé reste pourtant tout le temps parfaitement clair à la lecture. Arrivent tour à tour des pages sur la biologie du lièvre d'Amérique, d'autres sur le présent de Diane qui récupère dans son appartement, d'autres sur l'ambiance de stress au travail qui a poussé la jeune femme au bord du burn-out, et enfin des chapitres sur l'adolescence de Diane dans l'Île-aux-Grues, pages où elle repense avec nostalgie à Eugène, le garçon si original qui était devenu son voisin et ami.

Au début, j'ai vu le roman comme une sorte de croisement entre deux de mes dernières lectures, Métamorphoses et Cora dans la spirale, ce qui est moins bizarre qu'il n'y paraît, et qui m'a aidée à y plonger aussitôt. Il faut y ajouter de lumineux passages sur la nature, et une belle histoire d'amitié. Je suis souvent prête à critiquer les auteurs qui veulent mettre trop de thèmes dans leurs romans, mais là, j'ai été sous le charme de ce mélange original.
Et puis l'écriture… le roman se lit comme une légende, mais une légende moderne, dont la petite musique contemporaine devient très rapidement séduisante. Je dirais que ce n'est pas un roman qui se dévore, ses sauts dans le temps, et d'un thème et d'un style à un autre poussent davantage à le savourer. Je trouve que vous avez de la chance, celles et ceux qui ne l'ont pas encore lu ! Dans un futur tout proche, et pas bien différent de notre monde, Diane se réveille d'une opération d'un genre nouveau, à son domicile, où elle doit rester au repos le plus complet pendant une semaine. Mais les changements survenus dans son corps et son comportement sont-ils ceux qu'elle avait anticipés ?
Voici un petit roman, par la taille, mais dont la puissance vaut bien des grands : un peu compliqué à expliquer, son déroulé reste pourtant tout le temps parfaitement clair à la lecture. Arrivent tour à tour des pages sur la biologie du lièvre d'Amérique, d'autres sur le présent de Diane qui récupère dans son appartement, d'autres sur l'ambiance de stress au travail qui a poussé la jeune femme au bord du burn-out, et enfin des chapitres sur l'adolescence de Diane dans l'Île-aux-Grues, pages où elle repense avec nostalgie à Eugène, le garçon si original qui était devenu son voisin et ami.

Au début, j'ai vu le roman comme une sorte de croisement entre deux de mes dernières lectures, Métamorphoses et Cora dans la spirale, ce qui est moins bizarre qu'il n'y paraît, et qui m'a aidée à y plonger aussitôt. Il faut y ajouter de lumineux passages sur la nature, et une belle histoire d'amitié. Je suis souvent prête à critiquer les auteurs qui veulent mettre trop de thèmes dans leurs romans, mais là, j'ai été sous le charme de ce mélange original.
Et puis l'écriture… le roman se lit comme une légende, mais une légende moderne, dont la petite musique contemporaine devient très rapidement séduisante. Je dirais que ce n'est pas un roman qui se dévore, ses sauts dans le temps, et d'un thème et d'un style à un autre poussent davantage à le savourer.
Bref ce roman est une bonne surprise, à découvrir sans attendre !!
Cet avis vous a été utile ?
Publié le lundi 28 décembre 2020
Ce titre a été testé pendant un mois maximum.