4 avis
Sous le ciel des hommes
Diane Meur
Rayon : Livre - Littérature : Littérature française.
Date de sortie : 27/08/20
Sous le ciel des hommes. Rien ne semble pouvoir troubler le calme du grand-duché d'Éponne. Les accords financiers y décident de la marche du monde, tout y est à sa place, et il est particulièrement difficile pour un étranger récemment arrivé de s'en faire une, dans la capitale proprette plantée au bord d'un lac. Accueillir chez lui un migrant, et rendre compte de cette expérience, le journaliste vedette Jean-Marc Féron en voit bien l'intérêt : il ne lui reste qu'à choisir le candidat idéal pour que le livre se vende. Ailleurs en ville, quelques amis se retrouvent pour une nouvelle séance d'écriture collective : le titre seul du pamphlet en cours - Remonter le courant, critique de la déraison capitaliste - sonne comme un pavé dans la mare endormie qu'est le micro-État. Subtile connaisseuse des méandres de l'esprit humain, Diane Meur dévoile petit à petit la vérité de ces divers personnages, liés par des affinités que, parfois, ils ignorent eux-mêmes. Tandis que la joyeuse bande d'anticapitalistes remonte vaillamment le courant de la domination, l'adorable Hossein va opérer dans la vie de Féron un retournement bouleversant et lourd de conséquences. C'est aussi que le pamphlet, avec sa charge d'utopie jubilatoire, déborde sur l'intrigue et éclaire le monde qu'elle campe. Il apparaît ainsi au fil des pages que ce grand-duché imaginaire et quelque peu anachronique n'est pas plus irréel que le modèle de société dans lequel nous nous débattons aujourd'hui. Doublant sa parfaite maîtrise romanesque d'un regard malicieusement critique, Diane Meur excelle à nous interroger : sous ce ciel commun à tous les hommes, l'humanité n'a-t-elle pas, à chaque instant, le choix entre le pire et le meilleur ?
JE DONNE MON AVISENVIE D'ACHETER ?
Billy
Membre depuis le :
03/08/2018
4 avis déposé(s)
Excellent

.

Captivant

.

Intéressant
J'ai lu un roman qui questionne et qui ne laisse pas son lecteur indifférent.
Diane Meur a un talent fou , son écriture est à la fois délicate et incisive.
Diane Meur est une autrice qui fait cogiter son lecteur bien longtemps après avoir refermé son roman.
Je recommande !
Cet avis vous a été utile ?
Publié le jeudi 3 décembre 2020
Ce titre a été testé pendant un mois maximum.
Odinette
Membre depuis le :
06/02/2019
6 avis déposé(s)
Ennuyeux

.

Je me suis endormi(e)
Malgré un thème plus que d'actualité et potentiellement très intéressant, la construction et l'ambiance du livre ne permettent pas d'accrocher et de maintenir son attention sur cette lecture. Le rythme est lent et poussif, la galerie de personnages met trop de temps à s'installer.
Sur le fond, la thématique est riche et cette ville, métaphore de la société actuelle donne matière à la réflexion et à la remise en question.
Cet avis vous a été utile ?
Publié le jeudi 3 décembre 2020
Ce titre a été testé pendant un mois maximum.
Rafael
Membre depuis le :
18/08/2018
4 avis déposé(s)
Captivant

.

Intéressant

.

Surprenant
Sous le ciel des hommes est un magnifique roman qui pousse son lecteur à la réflexion.
Comme toujours c'est avec beaucoup d'élégance dans l'écriture que Diane Meur nous embarque dans une agréable aventure littéraire.
Un roman que je recommande aux lecteurs amoureux de belle littérature qui fait réfléchir.
Cet avis vous a été utile ?
Publié le mercredi 2 décembre 2020
Ce titre a été testé pendant un mois maximum.
fdiener
Membre depuis le :
13/09/2019
4 avis déposé(s)
Captivant

.

Original
Sous le ciel des hommes, le dernier roman de Diane Meur, ne nous dépeint pas seulement un état (fictif) au travers de la principauté du grand-duché d’Éponne, mais un système et sa toute-puissante perversité. A la surface brillante de cet ultra-libéralisme s’oppose une violence invisible bâillonnée par les charmes du capitalisme. C’est dans ce monde au demeurant lisse et brillant que l’auteur du roman Les villes de la plaine (dans lequel elle inventait là aussi une ville imaginaire, Sir, mais dans une époque semble-t-il bien moins contemporaine) nous décrit en filigrane les combats d’une population à la fois résignée et révoltée. Diane Meur jette un regard subtil mais néanmoins critique sur ce grand-duché imaginaire et nous invite à une plongée dans l’intimité des personnages qui, pour une partie s’escriment à rédiger à plusieurs mains un pamphlet politique, véritable réquisitoire contre leur propre pays, et pour d’autres imaginent la rédaction d’un roman documentaire retraçant leur propre expérience de l’hébergement d’un migrant. Le livre démarre comme un roman mais rapidement devient la base d'une réflexion sur nos principes de vie en termes de croyance ou d’orientation politique. Diane Meur poursuit ainsi son combat qu’on pourrait résumer en un seul slogan : refuser de se soumettre ! Elle se fait le porte-voix avec intelligence et élégance des contestataires qui refusent de l’intérieur le système politique qu’on leur impose, et nous livre un formidable roman dont l’épaisseur symbolique augmente au fil des pages.
Cet avis vous a été utile ?
Publié le lundi 23 novembre 2020
Ce titre a été testé pendant un mois maximum.