6 avis
La part du fils
Jean-luc Coatalem
Rayon : Livre, Littérature, Romans historiques, terroir, récits de voyage.
Date de sortie : 21/08/19
Longtemps, je ne sus quasiment rien de Paol hormis ces quelques bribes arrachées. « Sous le régime de Vichy, une lettre de dénonciation aura suffi. Début septembre 1943, Paol, un ex-officier colonial, est arrêté par la Gestapo dans un village du Finistère. Motif : "inconnu" . Il sera conduit à la prison de Brest, incarcéré avec les "terroristes", interrogé. Puis ce sera l'engrenage des camps nazis, en France et en Allemagne. Rien ne pourra l'en faire revenir. Un silence pèsera longtemps sur la famille. Dans ce pays de vents et de landes, on ne parle pas du malheur. Des années après, j'irai, moi, à la recherche de cet homme qui fut mon grand-père. Comme à sa rencontre. Et ce que je ne trouverai pas, de la bouche des derniers témoins ou dans les registres des archives, je l'inventerai. Pour qu'il revive. » J.-L.C. Le grand livre que Jean-Luc Coatalem portait en lui.
JE DONNE MON AVISENVIE D'ACHETER ?
Chocolatine
Membre depuis le :
28/05/2018
23 avis déposé(s)
Bouleversant

.

Excellent

.

Intéressant
Très beau livre, sur la quête de vérité sur l'arrestation et le décès du grand-père de l'auteur. Un beau récit, bien écrit, riche documenté sur cette époque trouble. Facile à lire, pour un beau moment d'histoire à travers le destin d'un individu. Vraiment intéressant.
Cet avis vous a été utile ?
Publié le lundi 22 juin 2020
Ce titre a été testé pendant un mois maximum.
Elivre
Membre depuis le :
12/08/2018
7 avis déposé(s)
Émouvant

.

Intéressant

.

Réaliste
Ce fut une lecture intéressante et enrichissante qui s'écarte cependant de temps en temps du sujet que j'avais imaginé (après lecture de la quatrième de couverture) .
La quête d'identité de l'auteur nous anime tout au long du livre , malgré l'écriture que je trouve un peu désordonnée par moments.
Une belle découverte et une histoire touchante.
Cet avis vous a été utile ?
Publié le jeudi 15 août 2019
Ce titre a été testé pendant un mois maximum.
gaspart32
Membre depuis le :
19/07/2019
1 avis déposé(s)
Captivant

.

Bouleversant

.

Passionnant
Je l'ai dévoré avec la même avidité que l'auteur à chercher des réponses à ses questions. On ressent bien ce manque qui pèse tant à l'auteur. Une famille marquée à jamais par la guerre, le destin. On voyage dans le temps et dans l'espace sans jamais se perdre. Il est très facile à lire. Je suis enchantée!
Cet avis vous a été utile ?
Publié le jeudi 8 août 2019
Ce titre a été testé pendant un mois maximum.
Kamille
Membre depuis le :
17/10/2018
2 avis déposé(s)
Captivant

.

Réaliste
Prenant dès les première pages.
Cet avis vous a été utile ?
Publié le mardi 6 août 2019
Ce titre a été testé pendant un mois maximum.
Kousmi
Membre depuis le :
21/07/2018
6 avis déposé(s)
Banal
Partir à la recherche du passé de son grand-père en temps de guerre et comprendre les raisons de son arrestation, un thème et une histoire qui m'attirent. L'écriture est fluide, on part nous aussi sur le passé et le parcours de Paol de Kergat jusqu'en Allemagne. J'ai aimé découvrir sous la plume de Jean-Luc Coatalem les rues de Brest que je connais bien et cette presqu'île de Kergat. Cependant, je reste mitigée à la fin du livre: il m'a plu et je l'ai lu sans peine mais je reste sur ma faim. Je m'attendais à plus de profondeur.
Cet avis vous a été utile ?
Publié le dimanche 4 août 2019
Ce titre a été testé pendant un mois maximum.
Patmoni
Membre depuis le :
21/06/2018
4 avis déposé(s)
Émouvant

.

Captivant

.

Réaliste
Jean-Luc Coatalem fait tout un travail de mémoire sur son grand-père Paol, arrêté par la Gestapo le 1er Septembre 1943, sans raisons apparentes. C'est un travail de fourmi, que de se lancer dans de multiples recherches : fouiller les archives, visiter les lieux comme Bukenwald ou Bergen-Belsen, recueillir quelques témoignages des siens réticents à évoquer le sort du défunt ou des personnes qui l'ont croisé sur sa route. Un travail qui devient obsessionnel, le destin de ce grand-père que la famille a tu. Pierre, son fils aurait préféré enfouir ces (ses) souvenirs....et ne plus jamais remuer le passé mais notre auteur en a décidé autrement; il a voulu rendre hommage à son aïeul, lui redonner la dignité qu'il a perdu dans les camps de concentration, évoquer aussi son passé d'officier en Asie- et nous offrir ce roman plein de poésie en terre bretonne.....
La question est donc : mieux vaut-il connaître la vérité ( même si elle est atroce) ou taire et enterrer à jamais ce qui est souffrance ?
Jean- Luc Coatalem a choisi la première position, se fait un devoir de savoir et de transmettre. Nous le remercions pour ce bel ouvrage.
Cet avis vous a été utile ?
Publié le jeudi 1 août 2019
Ce titre a été testé pendant un mois maximum.
Ces avis sont également en ligne sur www.culture.leclerc.