6 avis
Aline et les hommes de guerre
Karine Silla
Rayon : Livre, Littérature, Romans.
Date de sortie : 19/08/20
Le récit de la vie courte mais historique d'Aline Sitoé Diatta (1920-1944), considérée comme une reine et une prophétesse du peuple diola au Sénégal. L'auteure raconte comment cette femme est devenue une icône de la résistance sénégalaise contre l'administration française.
JE DONNE MON AVISENVIE D'ACHETER ?
md
Membre depuis le :
16/02/2019
4 avis déposé(s)
Intéressant
Un ouvrage qui permet de découvrir une figure peu connue de l'histoire africaine et qui ne tombe pas trop dans un anticolonialisme socialement ou politiquement correct.
Par contre, la photographie en première de couverture ne représente nullement le personnage principal et il faut lire la légende en petits caractères en quatrième de couverture pour le savoir. Le livre que j'ai lu est une épreuve non corrigée, aussi les corrections se feront-elles peut-être, mais, comme pour nombre d'écrits actuels, la syntaxe, la ponctuation laissent à désirer!
Cet avis vous a été utile ?
Publié le samedi 22 août 2020
Ce titre a été testé pendant un mois maximum.
Nanou24480
Membre depuis le :
22/12/2018
2 avis déposé(s)
Captivant

.

Passionnant
Une écriture aussi captivante que l'histoire.
Très belle lecture qui m'a permis de découvrir un pan de l'histoire que je ne connaissais pas et une héroïne très attachante.
L'Afrique d'hier nous offre des éclairages nécessaires sur l'Afrique d’aujourd’hui.
Cet avis vous a été utile ?
Publié le vendredi 21 août 2020
Ce titre a été testé pendant un mois maximum.
cin67
Membre depuis le :
25/01/2019
3 avis déposé(s)
Excellent

.

Passionnant

.

Intéressant
Le livre est superbement écrit. Bien construit, aucun mot inutile, plaisir de lire de bout en bout en suivant l'histoire de cette héroïne Sénégalaise méconnue. Le récit est magnifique avec le contexte historique, la guerre en Europe, la colonisation, l'amour pour son peuple, la paix, la trahison, la déception, la réconciliation, l'amitié, l'injustice ... Il y a beaucoup de choses très très belles dans ce livre ! Rien à jeter, c'est magnifique !
Cet avis vous a été utile ?
Publié le jeudi 20 août 2020
Ce titre a été testé pendant un mois maximum.
12LEON27
Membre depuis le :
02/03/2019
5 avis déposé(s)
Réaliste
Aline Sitoé Diatta, cette voix vibrante d'Humanité, élève au sommet de l'édifice Humain le continent Africain.
S'opposant de toutes ses forces à toute forme de servitude.
Elle rend caduque tout discours modérateur sur la colonisation.
Vingt ans après la mort cruellement tragique d'Aline, Léopold Sédar Senghor reprend le flambeau en introduisant dans le langage le terme "Négritude".
Offrant l'opportunité à Jacques Chirac de consacrer en quelque sorte l'Africain dans toute sa dimension culturelle en créant le Musée des Arts Premiers.
Aline Sitoé Diatta vécut un temps si court et pourtant son écho de liberté résonne encore aujourd'hui.
Ma rencontre avec cette héroïne de la résistance sénégalaise m'a offert une belle opportunité de réflexion sur l'engagement.
L'auteure Karine Silla a su bien rendre sous sa plume le pathétique de la période coloniale.
Cet avis vous a été utile ?
Publié le jeudi 20 août 2020
Ce titre a été testé pendant un mois maximum.
coraline37
Membre depuis le :
06/08/2019
3 avis déposé(s)
Compliqué

.

Intéressant
au début de ma lecture j ai eu du mal a " rentré " dans l' histoire mais au fil des pages et de l histoire je me suis attachée a ce personnage qui est une battante.
Cet avis vous a été utile ?
Publié le mercredi 19 août 2020
Ce titre a été testé pendant un mois maximum.
nicky
Membre depuis le :
30/05/2018
12 avis déposé(s)
Réaliste

.

Émouvant
L'auteure, Franco-Sénégalaise, nous livre une page d'histoire avec ce très beau portrait de femme.
Après un bref rappel sur l'origine de la colonisation en Afrique Occidentale et sur l'appropriation des terres du Sénégal par la France, on suit deux histoires en parallèle. Celle d'Aline Sitoe Dialla, née en 1920 en Casamance et celle de Martin, jeune bordelais venu s'installer à Dakar. Deux mondes opposés qui ne se comprennent pas. Pour Aline les traditions, les croyances, les rites de son peuple les Diola sont essentielles. Martin lui est habité par l'idéal du colon occidental venu apporter la connaissance à un peuple de sauvages.
A 16 ans Aline va, comme beaucoup de femmes, quitter son village où les conditions de vie sont de plus en plus dures pour aller gagner un peu d'argent pour aider sa famille à s'acquitter de l'impôt obligatoire imposé par le gouvernement de Vichy. Elle va travailler à Dakar, d'abord comme docker, puis comme bonne dans la famille de Martin.
L'oppression de son peuple devient de plus en plus forte, les injustices et les répressions quotidiennes, les villages brûlés par un gouverneur impitoyable. Aline ressent alors qu'elle doit accomplir une mission pour libérer son peuple. Elle retourne dans son village et suivra les voix dictées par les ancètres. Elle deviendra une prophétesse, une reine Diola, renouera avec les coutumes et les rites et entraînera son peuple dans un mouvement de désobéissance civile. Son action non violente deviendra dangereuse pour l'administration française, qui l'emprisonnera entraînant sa mort à 24 ans. Martin quant à lui verra évoluer peu à peu sa vision colonialiste tout en assistant impuissant aux exactions du gouvernement.
L'histoire d'Aline est à la fois une biographie de cette icône Sénégalaise, sans doute un peu romancée, et un tableau réaliste quoiqu'un peu sommaire de la colonisation française en Afrique occidentale. Une page d'histoire sombre et assez méconnue.
Cet avis vous a été utile ?
Publié le jeudi 13 août 2020
Ce titre a été testé pendant un mois maximum.
Ces avis sont également en ligne sur www.culture.leclerc.