7 avis
François, portrait d'un absent
Michaël Ferrier
Rayon : Livre, Littérature, Romans.
Date de sortie : 16/08/18
François, portrait d'un absent Une voix blanche, surgie au milieu de la nuit, annonce à Michaël Ferrier la mort de son ami François et de sa fille Bahia. Dans la dévastation, la parole reprend et les souvenirs reviennent : comment deux solitudes, jeunes, se rencontrent, s'écoutent et se répondent ; les années d'études, d'internat ; la passion du cinéma, de la radio : la mémoire se déploie et compose peu à peu une chronique de l'amitié, un tombeau à l'ami perdu. Entre France et Japon, Michaël Ferrier redonne vie aux fantômes, aux absents, aux disparus. Il confère aux choses et aux êtres une sombre beauté, celle de la passion de l'amitié.
JE DONNE MON AVISENVIE D'ACHETER ?
Melchu
Membre depuis le :
10/09/2018
3 avis déposé(s)
Captivant

.

Bouleversant

.

Émouvant
C'est un livre triste qui raconte une histoire d'amitié de l'auteur avec une personne disparu trop tôt. Le mélange des histoires entre la France et le Japon. L'histoire est très bouleversante
Cet avis vous a été utile ?
Publié le jeudi 8 novembre 2018
Ce titre a été testé pendant un mois maximum.
Roulegalette
Membre depuis le :
14/10/2018
2 avis déposé(s)
Émouvant

.

Captivant
Qu'est-ce que l'amitié ? Qu'en reste t-il quand survient la mort ? Au travers d'un récit captivant, l'auteur se souvient, afin de continuer à animer ce lien si intime dans une déclinaison de blancs, comme les étapes nécessaires du deuil.
Cet avis vous a été utile ?
Publié le mardi 6 novembre 2018
Ce titre a été testé pendant un mois maximum.
nicky
Membre depuis le :
30/05/2018
11 avis déposé(s)
Émouvant
Récit à la mémoire de son ami François CHRISTOPHE, cinéaste, réalisateur et homme de radio, emporté par une vague avec sa fille de 11 ans Bahia, sur l'île de la Graciosa aux Canaries, fin décembre 2013. Le texte éminemment poétique fait surgir le passé commun. Il y a d'abord la rencontre à l'internat du Lycée Lakanal de Sceaux où ils préparent tous deux le concours de Normale Sup. Epoque effervescente et débridée des 400 coups vécus ensemble entre études, musique et cinéma, convergence de goûts et d'intérêts, rencontres et apprentissage de la vie. Puis les chemins divergent, l'un - l'auteur - partant au Japon où il est toujours - l'autre restant à Paris. Le parcours de François, d'abord réalisateur de films, une tentative ratée commune au Japon, puis le passage à France Culture et les réalisations de fictions et feuilletons radiophoniques où il excelle. Le titre même du livre fait écho au film documentaire réalisé par François (Thierry, portrait d'un absent), comme un hommage et une référence à ce passé. C'est un livre de souvenirs, mais aussi une interrogation sur le sens du mot amitié, ce lien fragile et étrange qui rapproche deux êtres, et c'est aussi un double portrait, celui de l'ami perdu et celui de l'auteur qui s'interroge sur ce qu'ils ont vécu. C'est le portrait, par petites touches d'une grande délicatesse d'un homme complexe, exigeant, attachant et d'une insatiable curiosité. Un livre émouvant, poétique, sensible.
Cet avis vous a été utile ?
Publié le vendredi 2 novembre 2018
Ce titre a été testé pendant un mois maximum.
avyon
Membre depuis le :
22/06/2018
5 avis déposé(s)
Inintéressant

.

Lassant

.

Il m'a déplu
La perte d'un être cher est un moment qui marque une vie. Cette perte s'accompagne de sentiments divers, ambigus voire surprenants. Dans "François, portrait d'un absent", l'auteur-narrateur raconte ses souvenirs en lien avec la perte de son ami. Malheureusement pour le lecteur, l'écriture est fastidieuse comme si Michaël Ferrier cherchait à faire des belles phrases ampoulées, à mettre un maximum de vocabulaire entraînant un texte qui s'éloigne du sujet et qui, finalement, reste peu profond nous laissant sur le bas-côté. J'aurais aimé que l'on entre avec le narrateur dans ce tourbillon de sentiments que provoque le deuil, que l'on rit avec lui au moment de souvenirs heureux, que l'on sente le manque de cet être qui lui était cher... Là, on s'ennuie et on découvre un portrait sans saveur de l'être disparu...
Cet avis vous a été utile ?
Publié le jeudi 1 novembre 2018
Ce titre a été testé pendant un mois maximum.
damcrap
Membre depuis le :
28/08/2018
6 avis déposé(s)
Émouvant

.

Lassant
Ce livre est un bel hommage fait à un ami. L'annonce du décès de son ami et de sa fille Bahia. Comment faire pour la surmonter? La vie nous montre qu'elle nous donne mais quelle peut nous reprendre quand elle le souhaite, à tout instant sans que l'on y soit préparé. L'auteur nous témoigne les beaux moments que les deux amis on partagé ensemble comme les études , les sciences, l'art, le cinéma, les voyages, la radio. Il nous montre également que l'amitié, la véritable, peut être intense, sans limite, très forte mais peut être mise à rudes épreuves, dévastatrice mais que le pardon existe. Ce livre est beaucoup dans la description, des moments vécus, des endroits ce qui peut parfois être lassant. Il est tout aussi émouvant car perdre son ami est une épreuve difficile qu'il faut essayer de surmonter. Ce livre est un bon moyen de se souvenir de François, il laissera une trace de son passage à jamais. De ne pas oublier qui était François, son Ami.
Cet avis vous a été utile ?
Publié le lundi 29 octobre 2018
Ce titre a été testé pendant un mois maximum.
fraxav
Membre depuis le :
25/05/2018
9 avis déposé(s)
Émouvant

.

Passionnant

.

Palpitant
Eloge d’une amitié. Livre érudit, passionnant qui commence par la recherche d’auteurs impressionnés par une amitié forte. Le titre du livre est un hommage à l’auteur d’un documentaire télévisé François . Beaucoup de digréssions dans ce documentaire sur le portrait d’un sdf qui ne veut rien qu’être libre et qui mourra dans une totale dèvhéanc. Un grand bonhomme ce sdf. Ecriture très poétique de Michael Ferrier. Quand il décrit sa résidence au Japon, c’est d’une beauté qui m’a donné les latmes aux yeux. Il faut dire que piur qui connait le Japon, c’est un peu u pays magique !!!! Ce livre est l’occasion de nous faire le récit d’une trés grande amitié entre l’auteur et François un réalisateur radiophonique. L’auteur va nous montrer combien une amitié aussi grande soit elle, aussi magique soit elle, peut parfois connaitre un « blanc ». De très belles pages d’écriture qui nous donnent une voire des définitions de l’amitié. Une phrase retenue et pourtant j’en ai plusieurs :L ‘amitié n’est rien d’autre que cela, une écoute. Après cette lecture je suis trés émue et voudrais que ce livre soit lu par une multitude de lecteurs
Cet avis vous a été utile ?
Publié le jeudi 25 octobre 2018
Ce titre a été testé pendant un mois maximum.
ajfdl
Membre depuis le :
25/05/2018
18 avis déposé(s)
Émouvant

.

Intéressant
Je remercie de tout coeur la communauté des Espaces Culturels Leclerc et les éditions Gallimard pour l'envoi de ce récit émouvant dédié à l'ami,un récit débuté par la sidération de l'annonce, atroce, du décès de François et de sa fille Bahia.C'est un cri retenu, une douleur indicible et un hommage extrêmement émouvant au disparu. C'est Lakanal, la rencontre, les soirées dans les paradis artificiels,l'amour de l'art, de la musique , du cinéma, de la radio, la brouille et cette terrible vague dans un Eden de tragédie. ....L'écriture dégage force et sincérité et sonne comme un ultime adieu à cet ami qui, grâce à l'écriture restera là, toujours bien vivant jusqu'à. ....L'auteur Nous emmène sur des chemins parcourus avec François, nous fait partager cette indéfectible amitié et c'est là, à mon sens,que les limites sont atteintes.Nous ne pouvons pas être amis avec François,cette relation ne serait qu'artificielle et utopique mais peut être ces belles citations, ces belles remarques littéraires sur l'amitié nous feront elles ouvrir les yeux sur le merveilleux bonheur qui est nôtre si nous possédons, dans notre entourage,un ou une amie, voire une "petite bande ".Certains passages sont d'une incroyable finesse, dégagent une émotion intense, d'autres sont un peu moins convaincants, parfois un peu lassants.Ce que l'on sait,c'est qu'une très belle amitié unissait le narrateur et François et que l'absence est venue. ....terrible,désespérante. ...jeter un voile blanc sur le temps du bonheur.
Cet avis vous a été utile ?
Publié le jeudi 18 octobre 2018
Ce titre a été testé pendant un mois maximum.
Ces avis sont également en ligne sur www.culture.leclerc.