11 avis
Jour de courage
Brigitte Giraud
Rayon : Livre, Littérature, Romans.
Date de sortie : 21/08/19
La double histoire d'un jeune homme qui ne parvient pas à avouer son homosexualité et de Magnus Hirschfeld, un médecin allemand qui a défendu la cause homosexuelle et dont la bibliothèque de son Institut de sexologie a été brûlée par les nazis.
JE DONNE MON AVISENVIE D'ACHETER ?
m35
Membre depuis le :
29/12/2018
1 avis déposé(s)
Bouleversant
La rencontre avec Livio, jeune lycéen de 17 ans ne nous laisse pas indifférent. Tout comme les élèves de sa classe ou l'enseignante qui assistent à son exposé sur les premiers autodafés nazis, nous pouvons avoir des réactions différentes : de la surprise en nous demandant où il veut en venir, de la gêne face à son mal-être qui nous touche, de la rancœur face aux réactions de ses proches... Parfois se mêlent le présent,le passé et le futur tels les sentiments qui l'animent et qu'il refoule. Nous avons envie d'en savoir plus pour démêler tout cela et peut-être nous rendre compte que la pensée évolue mais autant qu'on le croit !
Cet avis vous a été utile ?
Publié le vendredi 22 novembre 2019
Ce titre a été testé pendant un mois maximum.
Nathie CS
Membre depuis le :
24/05/2018
9 avis déposé(s)
Bouleversant

.

Captivant

.

Intéressant
Un récit habile et engagé sur la difficulté pour un adolescent, Livio, à vivre et être accepté alors qu'il a pris conscience de son homosexualité.

Pour son exposé sur la seconde guerre mondiale, Livio a choisi de parler des premiers autodafés perpétrés par les nazis et notamment de centrer son travail sur Magnus Hirschfeld, médecin juif allemand surnommé le « Einstein du sexe » pour avoir étudié la sexualité selon des critères scientifiques. Avant-gardiste, il a créé le premier institut de sexologie en 1919, profondément convaincu que l'homosexualité est innée, luttant toute sa vie contre la persécution des homosexuels allemands.

Tout ce travail de recherche sera réduit à néant par la destruction de son institut et notamment par l'autodafé des ouvrages de sa bibliothèque (le premier perpétré par les nazis en 1933). C'est une époque où l'homosexualité est un délit (c'est hélas encore le cas aujourd'hui dans certains pays).

Le ton est donné dès le début puisque dès le premier chapitre le lecteur sait que Livio va disparaitre, que les recherches menées pour le retrouver ont échoué, d'où la tension palpable tout au long du récit.
Que va devenir Livio ? Jusqu'où ira-t-il pour vivre libre ?

Quelques indices sont semés, sa solitude, l'absence de dialogue avec ses parents.

A part son amie et confidente Camille, il se sent étranger au monde qui l'entoure. Paradoxalement, malgré sa connivence avec Camille, il n'a jamais abordé la question de son homosexualité. Elle le découvre au travers de son exposé.

C'est un huis-clos dans la salle de classe, rythmé par les réactions des autres élèves, le comportement interrogatif de la professeure tout à tour intéressée, méfiante et déconcertée.

J'ai beaucoup aimé ce court récit, éclairant, haletant, habilement construit, démonstration de la fragilité des adolescents qui peinent à trouver leur place en raison de leur différence. le récit n'est pas militant et dénonciateur, il est juste et terriblement humain.

Un roman qui aurait eu sa place dans la sélection du Goncourt des Lycéens dont je conseille chaleureusement la lecture.
Cet avis vous a été utile ?
Publié le jeudi 21 novembre 2019
Ce titre a été testé pendant un mois maximum.
Antoine75
Membre depuis le :
07/05/2019
3 avis déposé(s)
Réaliste

.

Intéressant
Brigitte Giraud signe un livre anecdotique pour la littérature mais important d'un point de vue sociétal et historique. Jour de courage est intéressant pour ce qu'il dit de l'homosexualité aujourd'hui, du tabou qu'il continue parfois d'être, et du courage nécessaire pour l'avouer à ses proches.
Le jeune lycéen Livio profite d'un exposé de classe pour la révéler à ses camarades à travers le portrait qu'il dresse d'un homosexuel allemand, Magnus Hirschfeld, fondateur en 1919 à Berlin du premier Institut de sexologie au monde, et victime toute désignée ensuite de la folie nazie. Le jeune Livio a choisi de raconter sa propre histoire à travers le prisme de l'Histoire, si bien que les deux destins semblent parfois se confondre.
Brigitte Giraud réussit à faire émerger de son roman une figure historique méconnue et pionnière dans l'étude scientifique des sexes, mais échoue à signer un texte vibrant. Si l'idée de départ est très bonne, l'écriture et le style de Brigitte Giraud affadissent le récit, et lui ôtent une grande partie de sa force. Les phrases, parfois exagérément longues – plus d'une vingtaine de lignes – sont d'une extrême platitude. De la même manière, le discours du jeune lycéen aurait gagné en intensité si l'auteur ne l'avait pas entrecoupé de digressions sans intérêt ; un rayon de soleil qui l'aveugle, une envie de remonter les manches de son pull, une interrogation sur le chauffage de la salle de cours sont autant d'apartés qui témoignent du malaise qui submerge le lycéen, mais qui rompent l'intensité dramatique du récit. Plus que les qualités littéraires de l'auteur, on retiendra qu'en 2019 – puisque telle est la temporalité du roman – l'homosexualité s'apparente encore trop souvent à un fardeau difficile à porter.
Cet avis vous a été utile ?
Publié le vendredi 15 novembre 2019
Ce titre a été testé pendant un mois maximum.
Patmoni
Membre depuis le :
21/06/2018
4 avis déposé(s)
Émouvant

.

Bouleversant

.

Intéressant
Je suis entrée très facilement dans ce roman car il ne m'était pas difficile de m'imaginer dans une classe d'histoire; le roman est particulièrement bien documenté sur la période nazi et sur les autodafés. L'éloquence du jeune garçon est remarquable et la manière dont il captive son auditoire et donc nous, lecteurs est très intéressante....Enfin son histoire personnelle que l'on perçoit en demi-teinte donne une grande force à ce récit ; ce "coming-out" à travers son exposé sur Magnus Hirschfeld, ce médecin juif-allemand à l'initiative d'une grande recherche sur la sexualité et homosexuel lui-même......
Le seul point qui ne me paraît pas abouti dans le roman est sa disparition; dès le début du roman, on sent qu'il va se passer quelque chose mais on reste sur notre questionnement , peut-être est-ce la volonté de l'auteur ? Nous faire imaginer son départ : en Italie, dans une grande ville qui lui permettra de vivre son homosexualité au grand jour ????? Donc une fin un peu abrupte qui ne me permet pas de dire que j'ai adoré ce roman mais que je conseille tout de même pour connaître cette époque sombre de l'histoire et le courage de certains hommes de défendre des causes nobles.
Cet avis vous a été utile ?
Publié le mercredi 13 novembre 2019
Ce titre a été testé pendant un mois maximum.
kehtarus
Membre depuis le :
04/02/2019
2 avis déposé(s)
Captivant

.

Bouleversant
Un exposé sur Magnus Hirschfeld fait par un jeune de 17 ans, Livio, qui a reconnu sa "différence" en lui. Il a fait de nombreuses recherches, pas toutes connues par son professeur, car il voulait tout savoir d'un homme similaire à lui, pendant la guerre. Son amie Camille, amoureuse de lui, et dont elle pensait que c'était réciproque, qui tombe des nues, car elle a compris, lors de cet exposé, que son Livio ne serait jamais son Livio jusqu'à la fin des temps. C'est bouleversant, de par les informations apprises lors de l'exposé, et sur le devenir de ce jeune homme. Sur la dernière page, les dernières lignes, on a envie de connaître une suite. Peut-être qu'elle nous parviendra, ou peut-être devons-nous juste l'imaginer.
Cet avis vous a été utile ?
Publié le mercredi 13 novembre 2019
Ce titre a été testé pendant un mois maximum.
brunette56100
Membre depuis le :
15/10/2019
3 avis déposé(s)
Passionnant

.

Violent

.

Captivant
Dès les premières pages, j'ai accroché a cette histoire captivante. Ce sujet très intéressant et rarement éditer, l'écriture m'a beaucoup plus.
Cet avis vous a été utile ?
Publié le jeudi 7 novembre 2019
Ce titre a été testé pendant un mois maximum.
cathieboni
Membre depuis le :
23/01/2019
6 avis déposé(s)
Émouvant

.

Captivant

.

Bouleversant
C est un excellent livre que j ai eu plaisir a lire. C est une histoire émouvante présentée d une très belle manière et qui je l espère fera réfléchir de nombreux lecteurs sur le thème de l homosexualité. Un livre qu un adolescent pourrait offrir a ses parents lorsque les mots lui manquent pour faire passer le message concernant son orientation sexuelle.
Belle lecture.
Cet avis vous a été utile ?
Publié le samedi 12 octobre 2019
Ce titre a été testé pendant un mois maximum.
Phil.
Membre depuis le :
20/01/2019
1 avis déposé(s)
Captivant

.

Inintéressant
j'ai apprécié la lecture de jour de courage. Je l'ai lu en 2 jours (154 pages). Basé sur des faits réels étonnant et glaçants pour certains, il nous rappelle que l'intolérance est toujours présente. Jour de courage et jours d'exils ponctuent ce récit dont la fin ouverte nous laisse espérer des jours meilleurs pour le jeune héros Livio 17 ans.
Cet avis vous a été utile ?
Publié le lundi 30 septembre 2019
Ce titre a été testé pendant un mois maximum.
Jiemce
Membre depuis le :
28/01/2019
1 avis déposé(s)
Captivant

.

Intéressant
une belle découverte et un coup de coeur pour ce court roman qui conjugue deux histoires en une (c'est parfois un peu confus).Le temps de la lecture,on se retrouve dans une classe de 1ère à écouter le jeune et brillant Livio présenter un exposé " Magnus ,Hirschfeld,médecin juif et homosexuel,victime d'un autodafé en 1933 en Allemagne"Ses camarades plus ou moins intéressés, plus ou moins réactifs,son professeur, son amie comprennent, peu à peu que Livio se dévoile...j'ai bien aimé le coté historique et la description réaliste de la classe
Cet avis vous a été utile ?
Publié le mardi 24 septembre 2019
Ce titre a été testé pendant un mois maximum.
Seb0u
Membre depuis le :
30/05/2018
9 avis déposé(s)
Émouvant

.

Captivant

.

Réaliste
Ce roman, qui se lit rapidement, raconte un instant de vie durant lequel un lycéen, Livio, présente à sa classe un exposé sur un sujet historique qui le touche tout particulièrement. Lecteur, on se retrouve spectateur, à l’écouter, tantôt avec intérêt pour les faits historiques, tantôt avec un certain gêne quand il s’exprime sur la sexualité et la différence. Je ne pense pas qu’il soit nécessaire d’en dire plus quant à l’histoire, d’ailleurs je trouve que la quatrième de couverture en dit déjà trop et sabote un peu l’intérêt du roman… Cela dit, c’est une belle découverte, on y apprend vraiment de nombreuses choses historiquement intéressantes et importantes. Néanmoins on n’a pas vraiment le temps de s’attacher à Livio, malgré les quelques flashbacks parsemés qui permettent de donner plus de saveur au personnage, et pourtant la fin est un peu trop abrupte pour moi qui aurais apprécié continuer à cheminer avec lui.
Cet avis vous a été utile ?
Publié le mardi 24 septembre 2019
Ce titre a été testé pendant un mois maximum.
Ces avis sont également en ligne sur www.culture.leclerc.