5 avis
La saison des fleurs de flamme
Abubakar Adam Ibrahim
Rayon : Livre, Littérature, Romans.
Date de sortie : 22/08/18
La Saison des fleurs de flamme Lorsque Hajiya Binta Zubaïru surprend Reza en pleine effraction chez elle, couteau à la main, son destin s'enlace à celui du jeune dealer. Malgré l'étrangeté de leur attirance réciproque, à leurs yeux interdite, éclot entre cet homme de main d'un politicien corrompu et cette veuve musulmane de trente ans son aînée une passion illicite, sensuelle et déchirante. À travers l'histoire tragique de cette union au parfum de scandale, composée de colères contenues et d'émotions taboues, de couleurs vivaces et d'odeurs éternelles, Abubakar Adam Ibrahim capture l'essence provocante du Nigéria comme peu d'autres romanciers ont osé le faire.
JE DONNE MON AVISENVIE D'ACHETER ?
clo73
Membre depuis le :
24/05/2018
13 avis déposé(s)
Captivant

.

Étonnant

.

Émouvant
C'est en voyant la couverture de ce roman que j'ai eu envie d'en savoir plus... Je la trouve très belle et très mystérieuse à la fois, invitant le lecteur à voyager. Le résumé de la quatrième couverture a confirmé mon envie de le découvrir. Je me suis donc plongée avec intérêt, dans le quotidien d'une famille Nigérienne où assurément j'allais m'immerger dans les us et coutumes du Nigéria. Innovateur et moderne, Abubakar Adam Ibrahim nous parle de sujets forts, indispensables et essentiels que l'on rencontre dans le monde musulman. La morale, les tabous, la pauvreté, les guerres civiles, la politique, l'éducation, le mariage arrangé, la polygamie, la jeunesse, la pression familiale etc. Tous ces thèmes évoqués dans cette fiction suscite l’intérêt et la curiosité du lecteur qui va suivre la rencontre d' une femme cinquantenaire, veuve et d'un jeune dealer. Un amour impossible et improbable... Une relation cachée, tabou et condamnable. C'est l'histoire d'une passion amoureuse et sensuelle que l'on va suivre dans cet ouvrage mais c'est aussi l'émancipation d'une femme ! La découverte et l'acceptation de son corps et de ses désirs enfouis au plus profond d'elle car cela lui est interdit. Une libération qui ne se fera pas sans conséquence ! En lisant ce roman, j'ai eu l'impression de ressentir les odeurs, les parfums, d'entendre le bruits, les sons et de voir les couleurs, les paysages, les habits colorés de ce pays lointain. J'ai eu la sensation de voyager. Je me suis laissée porter tout simplement par ces personnages touchants. Si les thématiques abordés par l'auteur vous intéressent, alors je vous invite à le lire. L'écriture est belle, poétique et riche. C'est un roman atypique, original et surprenant. La saison des fleurs de flamme est une fresque littéraire, une belle réussite et une ouverture sur le monde indéniablement. Merci à La Communauté Espace Culturel E. Leclerc pour cet envoi.
Cet avis vous a été utile ?
Publié le mardi 30 octobre 2018
Ce titre a été testé pendant un mois maximum.
soazick
Membre depuis le :
24/05/2018
14 avis déposé(s)
Bouleversant

.

Captivant

.

Surprenant
Bouillonnant, foisonnant, grouillant de gens autour d'elle, Binta, fait face depuis de très, trop?? nombreuses années la solitude après le décès de son mari. Elle respecte le Coran, surveille ses petites fille et nièce qu'elle élève, elle étudie à la madrasa, bref une vie réglée..dénuée de surprise! Arrive Reza, cambrioleur de trente ans son cadet qui va bouleverser sa vie! La Saison des fleurs de flamme aborde un thème plutôt classique : la renaissance d’une femme au crépuscule de sa vie. On sait déjà que ça terminera mal, que la rumeur et la médisance viendront mettre fin à cette folle passion. Mais c’est aussi une évocation sans fards du Nigeria, déchiré par des guerres civiles et des coups d’État, aux mains de politiciens véreux et de fonctionnaires corrompus, une jeunesse hésitante quant à son avenir, une population pauvre mais surtout résiliente, qui continue de croire au progrès et en un avenir meilleur. Très beau premier livre, le second est attendu avec impatience..
Cet avis vous a été utile ?
Publié le vendredi 26 octobre 2018
Ce titre a été testé pendant un mois maximum.
vernevelle
Membre depuis le :
20/06/2018
1 avis déposé(s)
Étonnant

.

Triste
Roman étonnant. Je pensais que les femmes Africaines s'occupaient de leur intérieur et de leurs enfants, surtout lorsqu'elles sont veuves. Mais là les idées reçues tombent. La "Mamma" ne pense qu'à son aventure avec son cambrioleur voyou qui lui rappelle son fils décédé. Elle vit sa romance jusqu'au bout, Elle délaisse sa famille qui reste désarmée par cette dévorante passion ....qui finit mal.
Cet avis vous a été utile ?
Publié le lundi 22 octobre 2018
Ce titre a été testé pendant un mois maximum.
Vitou
Membre depuis le :
25/05/2018
2 avis déposé(s)
Étonnant

.

Émouvant

.

Intéressant
Livre un peu brouillon au départ, beaucoup de personnages mais très intéressant et touchant dans les relations entre les personnages principaux, la dimension culturelle et religieuse. À lire
Cet avis vous a été utile ?
Publié le lundi 22 octobre 2018
Ce titre a été testé pendant un mois maximum.
YVES
Membre depuis le :
29/09/2018
5 avis déposé(s)
Triste

.

Émouvant

.

Réaliste
Dans le Nigéria du XXIème siècle, Binta survit dans les réminiscences d’un mari parti trop tôt et de Yaro, son fils, tué malencontreusement. Encrée dans la religion musulmane des droits et des devoirs, Binta doit faire front envers sa fille Hureira dont le mariage chavire, sa nièce Fa’iza, au langage populaire et désireuse de vivre son adolescence, et sa petite fille Ummi, 8 ans, qui a tout à apprendre. Mais, Reza, l’agresseur repenti, changera le quotidien de Binta dans des tensions palpables de chaque instant, dans l’interdit de la situation, dans le risque des regards croisés. Ils partageront tous deux un amour difficile quant à leur âge et leur milieu bien différent. Abubakar Adam Ibrahim nous offre ici une écriture moderne à travers plusieurs portraits avec une intonation religieuse et respectueuse des règles coraniques. Un milieu toutefois où sévit une corruption politique qui s’offre une jeunesse en perte de repère. Abubakar Adam Ibrahim présente une joute épistolaire ponctuée d’aphorismes africains dont le charme opère dans son premier ouvrage.
Cet avis vous a été utile ?
Publié le dimanche 14 octobre 2018
Ce titre a été testé pendant un mois maximum.
Ces avis sont également en ligne sur www.culture.leclerc.