4 avis
Les nuits d'été
Thomas Flahaut
Rayon : Livre, Littérature, Romans.
Date de sortie : 27/08/20
Thomas, Mehdi et Louise se connaissent depuis l’enfance. À cette époque, Les Verrières étaient un terrain de jeux inépuisable. Aujourd’hui, ils ont grandi, leur quartier s’est délabré et, le temps d’un été, l’usine devient le centre de leurs vies. L’usine, où leurs pères ont trimé pendant tant d’années et où Thomas et Mehdi viennent d’être engagés. L’usine, au centre de la thèse que Louise prépare sur les ouvriers frontaliers, entre France et Suisse. Ces enfants des classes populaires aspiraient à une vie meilleure. Ils se retrouvent dans un monde aseptisé plus violent encore que celui de leurs parents. Là, il n’y a plus d’ouvriers, mais des opérateurs, et les machines brillent d’une étrange beauté. Grande fresque sur la puissance et la fragilité de l’héritage social, Thomas Flahaut écrit le roman d’une génération, avec ses rêves, ses espoirs, ses désillusions.
JE DONNE MON AVISENVIE D'ACHETER ?
simel
Membre depuis le :
25/01/2019
2 avis déposé(s)
Émouvant

.

Sombre

.

Triste
Une description sombre du quotidien ouvrier. Un style agréable à lire. Un bel ouvrage.
Cet avis vous a été utile ?
Publié le samedi 12 septembre 2020
Ce titre a été testé pendant un mois maximum.
Murielle123
Membre depuis le :
04/08/2020
1 avis déposé(s)
Réaliste

.

Intéressant
Livre très réaliste sur la vie en usine.
Très intéressant à lire
Cet avis vous a été utile ?
Publié le vendredi 11 septembre 2020
Ce titre a été testé pendant un mois maximum.
chichoune2
Membre depuis le :
30/10/2019
6 avis déposé(s)
Intéressant

.

Sombre

.

Réaliste
Les nuits d'été est le 2ème roman de Thomas Flahaut.Il a étudié le théâtre avant de se lancer dans l'écriture en suivant un cursus en écriture à l'Institut littéraire suisse de Bienne, dont il est maintenant diplômé.Et il faut bien reconnaitre qu'il a du talent à tout juste 29 ans.

Nous allons donc suivre trois jeunes d'une vingtaine d'année durant un été.
Il y a les jumeaux Louise et Thomas ainsi que leur ami d'enfance Medhi. Pour les garçons ce sera direction l'usine (usine dans laquelle leurs pères y ont trimé toute leur vie) Bien que Thomas avait juré qu'il n'y mettrait jamais les pieds mais la vie en a décidé autrement.Et pour Louise elle essayera de trouver l'inspiration pour écrire sa thèse sur les ouvriers frontaliers entre la Suisse et la France.
Nous nous retrouvons donc embarqué dans un voyage en culture ouvrière.Et l'auteur va nous plonger au coeur d'une vie pleine de travail, de rudesse, de manque de reconnaissance.On sent le vécu.Les descriptions y sont précises et d'une grande justesse.L'auteur va à l'essentiel, sans fioriture.Lui qui y a travaillé pour mieux comprendre le travail de son père.Il le précise en fin de roman dans les remerciements .Cela lui a justement permis de mieux le connaitre.
Il y a de nombreux moments très forts car ces ouvriers ont l'impression d'être invisibles et que leur travail n'a pas de valeur.L'ennui est omniprésent chez les jeunes.Le rythme répétitif de leur vie est comme celui de l'usine.Et l'auteur par son écriture nous le traduit très bien:"La nuit devient une longue et unique phrase formée de verbe qui ne se conjuguent qu'à l'infinitif: charger, surveiller, contrôler ,attendre...plier, rompre, ouvrir...charger, surveiller, contrôler, attendre."Le travail a l'usine est un travail sans fin puisque chaque jour se ressemble.
La misère transpire mais "c'est dans la difficulté que les gens se rapprochent et qu'ils se parlent."

C'est un roman qui ne nous laisse pas indifférent et que même une fois la dernière page tournée ne nous permet pas de l'oublier.
Cet avis vous a été utile ?
Publié le jeudi 27 août 2020
Ce titre a été testé pendant un mois maximum.
susan
Membre depuis le :
25/05/2018
16 avis déposé(s)
Bouleversant
Il suffit d'ouvrir "Les nuits d'été" pour être happé par l'écriture et les destins de ces jeunes qui rêvent, luttent, pour finalement se retrouver le nez dans la poussière. Avec comme seule perspective la monde auquel ils voulaient à tout prix échapper.Le monde de leurs parents en pire. Un monde qui broie l'individu sans aucun espoir à l'horizon.
Sombre. Désespéré. A l'image du monde actuel? Très beau roman.
Cet avis vous a été utile ?
Publié le dimanche 23 août 2020
Ce titre a été testé pendant un mois maximum.
Ces avis sont également en ligne sur www.culture.leclerc.