4 avis
Maîtres et esclaves
Paul Greveillac
Rayon : Livre, Littérature, Romans.
Date de sortie : 23/08/18
Maîtres et esclaves Kewei naît en 1950 dans une famille de paysans chinois, au pied de l'Himalaya. Au marché de Ya'an, sur les sentes ombragées du Sichuan, aux champs et même à l'école, Kewei, en dépit des suppliques de sa mère, dessine du matin au soir. La collectivisation des terres bat son plein et la famine décime bientôt le village. Repéré par un garde rouge, Kewei échappe au travail agricole et à la rééducation permanente. Sa vie bascule. Il part étudier aux Beaux-Arts de Pékin, laissant derrière lui sa mère, sa toute jeune épouse, leur fils et un village dont les traditions ancestrales sont en train de disparaître sous les coups de boutoir de la Révolution. Dans la grande ville, Kewei côtoie les maîtres de la nouvelle Chine. Il obtient la carte du Parti. Devenu peintre du régime, il connaît une ascension sans limite. Mais l'Histoire va bientôt le rattraper.
JE DONNE MON AVISENVIE D'ACHETER ?
l.pellevoisin
Membre depuis le :
24/09/2018
5 avis déposé(s)
Captivant

.

Bouleversant

.

Passionnant
Paul Greveillac nous invite à découvrir la vie hors-norme d'un jeune paysan chinois, doué pour le dessin, dont le destin bascule pendant la Révolution culturelle. Il est repéré par un garde rouge et cette rencontre va lui permettre de réaliser son rêve : devenir artiste. Mais à quel prix... Après avoir subit le Régime, ses humiliations et ses privations, il va atteindre les sommets de l'Etat et devenir à son tour tout-puissant : il pourra décider de l'avenir des autres artistes... Ce livre subtil et dense, pose la question de savoir si, dans le contexte terrible d'une dictature, on subit son destin ou si on peut en rester maître en étant fidèle à ses idéaux. Il évoque avec délicatesse et finesse le fait que l'on peut basculer du statut de victime à celui de bourreau et interroge sur la difficulté d'être artiste dans un régime autoritaire sans vendre son âme au diable... Une lecture captivante, qui ne laisse pas indifférent...
Cet avis vous a été utile ?
Publié le mardi 6 novembre 2018
Ce titre a été testé pendant un mois maximum.
tyni33
Membre depuis le :
29/08/2018
1 avis déposé(s)
Passionnant

.

Réaliste

.

Captivant
l'on ce retrouve dans une famille paysanne dans les années 50 qui nous fait découvrir la vie de kewei dé sa naissance jusqu’à sa vie adulte ou il connais une ascension formidable mai un jours tout bascule pour lui . MAO règne en maître en imposant sa lois qui fait souffrir le peuple ils son brimer manque de tout , c'est une vrais découverte pour moi sur ce moment de l'histoire chinoise ,très captivant j'ai beaucoup de mal a lâcher mon livre e le relirai avec plaisir
Cet avis vous a été utile ?
Publié le dimanche 28 octobre 2018
Ce titre a été testé pendant un mois maximum.
Murielle
Membre depuis le :
11/09/2018
3 avis déposé(s)
Captivant

.

Passionnant

.

Émouvant
En 1950 dans un petit Village du Sichuan, Kewei voit le jour dans une famille de paysans illettrés, mais son père est animé par la peinture. Son destin nous entraîne dans une Chine où le communisme mené par Mao, impose ses lois et ses interdictions par la force qui font souffrir le Peuple Chinois. Ce livre est très plaisant à lire, j'ai eu envie de tourner la page suivante pour connaître la suite. Je le recommande aux lectrices et lecteurs qui apprécient les romans qui ont une trame historique.
Cet avis vous a été utile ?
Publié le vendredi 26 octobre 2018
Ce titre a été testé pendant un mois maximum.
dalia
Membre depuis le :
01/10/2018
1 avis déposé(s)
Captivant
Une découverte époustouflante, l'auteur semble avoir une connaissance très approfondie du sujet. C'est un roman très documenté qui parle de l'art, avec des passages d'une grande beauté. C'est un excellent roman sur fond historique que je vais recommander aux amateurs. Bravo à l'auteur, ça me donne envie de lire " Les âmes rouges"!
Cet avis vous a été utile ?
Publié le jeudi 25 octobre 2018
Ce titre a été testé pendant un mois maximum.
Ces avis sont également en ligne sur www.culture.leclerc.