5 avis
Ordinary people
Diana Evans
Rayon : Livre, Littérature, Romans.
Date de sortie : 11/09/19
La vie conjugale de deux couples quadragénaires confrontés au capitalisme et à la crise. Michael et Melissa, dix ans de couple, deux enfants, sont au bord de la rupture. Damian et Stephanie, mariés depuis quinze ans, trois enfants, sont aussi sur le point de se séparer.
JE DONNE MON AVISENVIE D'ACHETER ?
Cunégonde
Membre depuis le :
09/02/2019
1 avis déposé(s)
Excellent

.

Étonnant
Diana Evans, par son style riche et imagé, nous plonge dans les états d'âme, frustrations, inquiétudes et interrogations de deux couples qui se délitent, englués dans une vie de famille, un quotidien bien éloigné de leurs aspirations de jeunesse. Mais son récit va plus loin: le vocabulaire très précis qu'elle utilise, les détails qu'elle donne sur l'environnement des personnages sont l"ébauche d'une étude sociologique des Londoniens, de leurs préoccupations, de leur mode de vie selon leur origine et selon leur classe sociale - ou celle qu'ils veulent rejoindre. De plus, Diana Evans aborde dans son récit des sujets d'actualité comme celui de la délinquance. Enfin, et c'est plus surprenant, elle ose des passages purement fantastiques parfaitement maîtrisés et s'intégrant de façon fluide au fil de la vie des personnages.
Cet avis vous a été utile ?
Publié le vendredi 20 décembre 2019
Ce titre a été testé pendant un mois maximum.
Paupau
Membre depuis le :
03/08/2019
1 avis déposé(s)
Captivant

.

Trop long

.

Réaliste
Livre captivant, j'ai vraiment adoré l'histoire en elle même. Seul bémol, je le trouve beaucoup trop détaillé, certains passages me paraissaient longs.. Je recommande quand même ! Bonne lecture à ceux qui le liront.
Cet avis vous a été utile ?
Publié le lundi 16 décembre 2019
Ce titre a été testé pendant un mois maximum.
C2lia
Membre depuis le :
02/02/2019
3 avis déposé(s)
Ennuyeux

.

Je me suis endormi(e)

.

Trop long
J'ai eu de la peine à le lire et à accrocher à l'histoire. Le fond avait pourtant l'air intéressant et universel (l'extinction des sentiments, la routine après la parentalité) mais il est noyé sous des descriptions interminables et inutiles. Je n'ai pas pu terminer la lecture.
Cet avis vous a été utile ?
Publié le lundi 16 décembre 2019
Ce titre a été testé pendant un mois maximum.
juliemarto
Membre depuis le :
20/07/2018
7 avis déposé(s)
Lassant

.

Trop long

.

Banal
J'ai eu beaucoup de mal à rentrer dans l'histoire de ces deux couples, pourtant si proche en quelque sorte du mien ou de proches. Les chapitres sont trop longs et détaillés à en faire perdre l'action ou l'intention souhaitée. Je me suis un peu ennuyé à le lire, je le reprendrai sûrement dans quelques années.
Cet avis vous a été utile ?
Publié le jeudi 12 décembre 2019
Ce titre a été testé pendant un mois maximum.
YVES
Membre depuis le :
29/09/2018
8 avis déposé(s)
Réaliste

.

Amusant

.

Génial
ORDINARY PEOPLE – Diana Evans

A quinze ans, on gazouille, à vingt ans on baise, à 30 ans, on se marie, à 40 ans, on…
Une ligne directrice d’ORDINARY PEOPLE que l’on pourrait lancer à la volée et à qui veut bien l’attraper !
Mélina et Michael – premier couple – non marié, mais fiancé, ravis d’avoir un enfant et un deuxième à naître.
Elle, est 50% nigériane et 50% anglaise et lui 100% jamaïcain.
Ils vivent tous deux à Londres et s’apprêtent à acheter ensemble.

Damian et Stéphanie – deuxième couple - mariés, 3 enfants, statut d’émigré de deuxième génération également.
Damian a perdu son père 1 mois plus tôt.
Deux couples qui se côtoient et sont amis depuis longtemps et n’hésitent pas à partager des festivités, des sorties, leurs opinions de leurs vies respectives.

Diana Evans, elle-même fille d’un couple mixte britannico-nigérian, parle d’une vie ordinaire sans tabou, un miroir de la vie actuelle dans les années d’Obama ; une vie qui se consume et que ces deux couples doivent continuer à vivre même en équilibre sur un fil qui peut rompre à tout instant. Le monde moderne est en perpétuelle tension et inadapté quand chacun voudrait s’approprier la conception de l’amour, une vie familiale, en un mot le bonheur !
Les points de vue des couples s’entrecroisent jusqu’à ce qu’une lumière vive fasse plisser les yeux, jusqu’à ce qu’elle arrête la quête du bonheur. Chacun d’eux se rend compte que finalement la route est défoncée, que les choses les plus simples deviennent compliquées et que les choses compliquées se perdent dans le brouillard.
L’anxiété des enfants renforce le mal-être environnant et vivre dans deux maisons différentes sous un même toit, complique les futilités désespérantes de l’existence humaine.
Conscient que l’amour familial prend le relais sur l’amour charnel, que la fidélité peut être en danger, que les sensations du désordre intérieur demandent d’avoir de l’espace à soi, la remise en question devient alors nécessaire, et Diana Evans apporte une morale mesurée dans ses chapitres.
Quand le « j’aimerais poser ma bouche sur ton menton pubien » devient dans un SMS « PQ STP » sans bisou, il est fort à parier que la vie conjugale a pris un coup dans l’aile !
Pourquoi la femme pense-t-elle, à juste titre, qu’elle en fait toujours davantage et que l’homme se repose sur elle ?
Diana Evans, nous livre dans ce livre le détail des tourments à travers des échanges d’homme à homme, de femme à femme, de couple entre eux.
L’auteure nous témoigne avec un style rapide, poétiquement moderne, des notes d’humour où chacun se reconnaîtra, et une réflexion sur l’amour au quotidien.
L’amour est-il vraiment terminé quand on n’en a jamais fini avec le chocolat ?

Cet avis vous a été utile ?
Publié le dimanche 1 décembre 2019
Ce titre a été testé pendant un mois maximum.
Ces avis sont également en ligne sur www.culture.leclerc.