3 avis
Les éblouis
Eric Caravaca,Camille Cottin,Jean-pierre DarroussinSarah Suco
Rayon : Vidéo, Film, Drame / Comédie dramatique.
Date de sortie : 02/06/20
Camille, 12 ans, passionnée de cirque, est l'aînée d'une famille nombreuse. Un jour, ses parents intègrent une communauté religieuse basée sur le partage et la solidarité dans laquelle ils s'investissent pleinement. La jeune fille doit accepter un mode de vie qui remet en question ses envies et ses propres tourments. Peu à peu, l'embrigadement devient sectaire. Camille va devoir se battre pour affirmer sa liberté et sauver ses frères et soeurs.
JE DONNE MON AVISENVIE D'ACHETER ?
marinetony
Membre depuis le :
10/04/2019
4 avis déposé(s)
Bouleversant

.

Intéressant
Un film autobiographique captivant, intéressant mais parfois un peu long. Ce film nous fait tout de même réfléchir sur des sectes et dérives sectaires qu'à pu connaître Sarah Suco, la réalisatrice. Un sujet passionnant qui mérite que l'on en parle plus, le processus d'embrigadement y est très bien décrit ! La scène finale est très bonne, mais j'ai trouvé quelques longueurs dans ce film.
Cependant de bons comédiens jouent dans ce film notamment Camille Cottin et Jean-Pierre Darroussin, ce qui est une force pour ce film.
Cet avis vous a été utile ?
Publié le lundi 19 octobre 2020
Ce titre a été testé pendant un mois maximum.
LILOU0606
Membre depuis le :
30/10/2019
2 avis déposé(s)
Compliqué

.

Étonnant

.

Trop long
Difficile de critiquer Les éblouis, le premier film sincère et largement autobiographique de Sarah Suco. Difficile aussi de ne pas adhérer à cette dénonciation d'un embrigadement tragique d'une famille au sein d'une communauté religieuse à la perversion toxique. Mais il faut bien se placer un tant soit peu du côté cinématographique et là, le film est malheureusement lesté de semelles de plomb qui en limitent singulièrement l'impact. Tout commence pourtant plutôt bien et Les éblouis ne manque pas de subtilité dans sa mise en place en donnant la vision de la fille aînée dans le cheminement progressif de sa famille vers l'obscurantisme, auprès d'un "berger" (Darroussin, étonnant) et de ses ouailles, au pernicieux discours de saint sectaire (qui a le goût d'un fromage moisi). Mais quand le film bascule dans l'horreur quotidienne des techniques d'enrégimentement, il devient pesant et sans plus aucune nuance, démagogique dans sa dénonciation même si la réalisatrice s'en défend en précisant qu'elle a beaucoup "édulcoré les faits." Cette histoire très personnelle ne manque pas de puissance mais elle aurait sans doute gagné à montrer les choses avec davantage de finesse, en suggérant plutôt qu'en utilisant les manières d'un réquisitoire. Cela n'enlève rien cependant à la formidable interprétation de la jeune Céleste Brunnquell qui a obtenu le prix d'interprétation féminine à Sarlat, le film recevant pour sa part la Salamandre d'or.
Cet avis vous a été utile ?
Publié le vendredi 16 octobre 2020
Ce titre a été testé pendant un mois maximum.
sandrout
Membre depuis le :
24/01/2019
4 avis déposé(s)
Bouleversant

.

Choquant

.

Réaliste
Un film , qui au départ ressemble un peu à une farce , un peu grotesque , mais qui très vite , nous plonge dans l'endoctrinement d'une famille par une communauté religieuse . Seuls les enfants et surtout l'ado essaient de démontrer aux parents qu'il se passe de drôle de choses, mais ceux-ci , surtout la mère ( jouée par Camille Cottin , magnifique dans ce rôle ) refusent même le dialogue . Quand , de plus , on sait , que c'est très souvent une réalité , ça fait froid dans le dos !
Cet avis vous a été utile ?
Publié le mardi 13 octobre 2020
Ce titre a été testé pendant un mois maximum.
Ces avis sont également en ligne sur www.culture.leclerc.